oct 17

Comment bien s’occuper de son papier d’impression

 

 

On a beau évoquer les cartouches d’encre quand on parle d’impression, on a parfois tendance à oublier les autres éléments comme le papier qui revêtent une importance plus que capitale. Au même titre que vos consommables, un soin particulier doit ainsi être apporté à vos belles feuilles.

 

  • Il sera important de le stocker dans un endroit clôt (une boite par exemple mais privilégiez quand même l’emballage d’origine)  jusqu’à ce que vous soyez sur le point de l’utiliser. Souvenez vous en, il est très important de protéger son papier de tout ce qui est lumière, humidité et poussière. Faites aussi en sorte de privilégier une pièce avec le moins d’humidité possible et avec une bonne ventilation.

 

  • Evitez de manipuler les feuilles n’importe comment. Prenez les feuilles par les bords si vous devez les porter et faites encore plus attention si vous comptez utiliser du papier spécial pour photo (papier gloss etc) par exemple.  Tout ce qui est saleté  ou poussière altèrera le papier et par extension la qualité de vos impressions.

 

  • N’hésitez pas à faire une petite vérification voir un petit nettoyage sur vos feuilles avant de les mettre dans votre imprimante, il se peut que vous y trouviez de la poussière ou des petites saletés, laissant ainsi des traces pas net lorsque vous voudrez imprimer un document. Secouez vos feuilles avant de les mettre dans l’imprimante et passez y un chiffon qui polira le tout. Pensez aussi à vérifier de temps en temps si votre imprimante n’est pas poussiéreuse. Un petit coup d’air sec pourra parfois s’avérer nécessaire.

 

  • Evitez au maximum d’exposer vos feuilles imprimées au soleil. La chaleur et les rayons UV causeront en effet un effacement progressif de vos documents si jamais ces derniers bronzaient un peu trop.

 

  • Enfin, si jamais vous comptez garder vos feuilles dans du plastique, évitez au possible tout ce qui contiendrait du polyéthylène, cela pourrait causer un jaunissement prématuré de vos feuilles.

 

Encros ne cite les marques qu’à des fins de compréhension lors de l’usage de ses différents produits, afin de guider l’utilisateur de manière efficace. Les marques appartiennent respectivement à leurs propriétaires et ne peuvent être comparées avec les produits de la marque Encros, ces derniers possédant leurs propres spécificités et exigences techniques.

mar 26

Le papier et votre imprimante

 

 

Au même titre qu’une bonne cartouche d’encre, votre imprimante ne pourra pas faire grand chose si elle ne dispose pas de papier. Vous ne prendrez bien évidemment pas n’importe quoi pour servir de support à vos impressions, un bon papier faisant parfois la différence.

Un papier de base ou “offset”pour votre imprimante possède quelques spécificités précises. Au niveau des normes elle sera basée sur celle dites ISO 216 et le format le plus commun sera le A4, même si des tailles moindres ou au contraire supérieures sont admises.  Ce papier conventionnel sera le plus communément employé pour vos factures , CV etc et il sera très facilement trouvable dans le commerce, pour un prix très raisonnable. Si vous souhaitez monter d‘un niveau, il existe d’autres types de papier pouvant donner une belle patine à vos documents

Le papier couché sera par exemple recouvert d’une enduit qui donnera du brillant, ou du mat, à celui-ci. Vos documents n’en seront que plus classieux et propre.

Pour les artistes qui sommeillent en vous nous vous conseillons le papier de création ou le papier à grains. Vu le cout assez prohibitif de ce type de papier, il va sans dire que vous le réserverez surtout pour les belles occasions, à moins que vous n’ayez un compte en banque particulièrement fourni.

 

Si vous souhaitez imprimer des photos, il est évident que vous ne prendrait pas du papier offset. On se tournera  plutôt vers un papier plus épais et à l’opacité accrue. La brillance sera aussi à prendre en compte. N’allez cependant pas croire qu’un taux de brillance élevé sera toujours bénéfique pour vos photos. En effet, l’ajout de produits spécifique augmentant la brillance du papier pourrait détériorer vos photos sur le long terme.

Pour finir, vous pouvez aussi choisir entre un papier mat ou brillant. En sachant que le mat aura une durée de vie plus considérable tandis que le brillant apportera plus de contraste et de vivacité aux couleurs, à vous de privilégier la qualité ou la longévité!

 

Encros ne cite les marques qu’à des fins de compréhension lors de l’usage de ses différents produits, afin de guider l’utilisateur de manière efficace. Les marques appartiennent respectivement à leurs propriétaires et ne peuvent être comparées avec les produits de la marque Encros, ces derniers possédant leurs propres spécificités et exigences techniques.

mar 11

Comment nettoyer les galets d’une imprimante.

Votre imprimante fait des siennes et votre papier tarde à sortir? Vous pensez que votre imprimante est peut-être usée et vous décidez de l’envoyer à la poubelle?  Pas forcément une bonne idée!! Nous avions évoqué dans un billet précédent les divers problèmes pouvant causer un embouteillage lors de la sortie de vos documents et l’une des raisons majeurs pouvait être une usure plus ou moins avancée de vos galets.

Nous allons vous montrer dans ce billet comment faire justement pour vos galets se montrent à nouveau coopératif et ce sur trois modèles d’imprimante différentes. Vous allez voir que dans les trois cas il ne vous faudra pas du matériel sophistiqué mais un produit spécial qui a bien souvent fait ses preuves.

Prenons une Canon pour commencer. Pour utiliser votre produit, rien de plus simple.  Vous allons passer par l’avant de l’appareil.

canon galets

 

Vous pouvez ainsi voir des petites pièces de cylindres de couleur noire, ce sont vos fameux galets! Il vous faudra ensuite prendre votre solution miracle qui fera ainsi office “d’acide” et qui rendra tout son pouvoir agrippant aux galets. Un coup de pschiit sur chaque galet et vous attendez que le tout agisse!

On fait la même chose pour une HP et une Epson, il vous suffira de suivre le papier et vous trouverez sans peine les galets à l’avant!! Un coup de produit et hop!

epson galets

 

L’opération ne s’arrêtera pas là car si vous avez des galets à l’avant, vous en avez aussi à l’arrière! Il vous faudra passer par les bacs arrières pour accéder aux coupables. On vaporise encore une fois un peu de produit  et vous n’avez plus qu’à attendre que le tout fasse son petit effet.

galets derrire 1

A noter que dans certains cas, les galets arrières ne seront accessibles qu’après avoir enlevé une pièce donc n’hésitez pas à bien cherchez avant de jeter l’éponge!!

 

Vous pouvez voir ce tutoriel plus en détail grâce à notre vidéo ci-dessous et n’hésitez pas à vous abonner à notre chaine Youtube ou Dailymotion si vous voulez voir d’autres astuces pour vos imprimantes ou cartouches d’encre!

 

 

Encros ne cite les marques qu’à des fins de compréhension lors de l’usage de ses différents produits, afin de guider l’utilisateur de manière efficace. Les marques appartiennent respectivement à leurs propriétaires et ne peuvent être comparées avec les produits de la marque Encros, ces derniers possédant leurs propres spécificités et exigences techniques

fév 28

Que faire si du papier se retrouve coincé dans votre imprimante?

Ca nous est tous arrivé au moins une fois et si ce n’est pas encore le cas soyez s certains que vous y aurez droit tôt ou tard. En effet, l’un des problèmes les plus récurrents chez les utilisateurs d’imprimantes, outres les petits tracas liées aux cartouches d’encre, est la congestion de papier dans celle-ci.

Si vous souhaitez enlever le papier qui est resté coincé dans votre appareil, il suffit de procéder ainsi.  La méthode la plus simple consiste à tirer tout doucement sur la ou les feuilles visibles en prenant bien soin de ne pas les déchirer. Avant de procéder veillez à mettre votre imprimante hors tension.  Ensuite jetez un coup dans le bac recevant les feuilles imprimés et si vous pouvez voir les coupables saisissez les avec précautions et sortez les de là. Si vous ne voyez rien dans le bac, il vous faudra alors ouvrir votre imprimante, comme pour changer vos cartouches ou vos toners et si vous voyez des feuilles qui dépassent, vous effectuez la même opération non sans la même délicatesse.

Dès que vous avez enlevez les feuilles remettez votre imprimante en marche et si vous continuez à recevoir des messages d’erreurs, procédez à nouveau à une vérification et si votre appareil persiste à les afficher il vous faudra prendre directement contact auprès du fabricant.

 

Pour éviter ce genre d’incidents à l’avenir quelques petits conseils à mettre en pratique :

  • Evitez de trop surcharger votre imprimante de papier. Mettez y une quantité adéquate et tout devrait bien se passer.
  • Vérifier que votre bac est toujours correctement placé.
  • Faites en sorte d’utiliser du papier standard pour vos impressions, sauf si votre machine accepte les matériaux spéciaux.  Si vous n’êtes pas certains des possibilités de votre bébé un coup d’œil au manuel d’instructions au préalable vous évitera des soucis
  • Vérifier le “roller”de votre imprimante. C’est le dispositif qui permet à la feuille de circuler dans votre imprimante et lorsqu’il devient un peu trop vieux il entraine irrévocablement des soucis de bourrage ou de feuilles froissées.
  • Si vous avez déjà était victime d’un problème de papier coincé, vérifier si aucun petit morceau de papier ou autre d’objets de type agrafe ne ce soit retrouvé coincé dans votre machine. Si certains résidus sont inaccessibles, un petit coup de vent en aérosol devrait vous débarrasser de vos invités récalcitrants.
  • Penser aussi à regarder de plus prêt les galets de votre imprimante. Nous ne parlons pas ici de cailloux mais du dispositif permettant “d’entrainer” le papier dans l’imprimante. L’usure peut avoir raison d’eux en leur faisant perdre leur adhérence , causant ainsi un embouteillage monstre lors de vos impressions. Des produits très efficaces existent pour redonner un coup de jeune à vos galets et vous pouvez regarder la vidéo ci-dessous pour savoir comment vous y prendre!

 

Encros ne cite les marques qu’à des fins de compréhension lors de l’usage de ses différents produits, afin de guider l’utilisateur de manière efficace. Les marques appartiennent respectivement à leurs propriétaires et ne peuvent être comparées avec les produits de la marque Encros, ces derniers possédant leurs propres spécificités et exigences techniques

mar 03

Quelles sont les caractéristiques de l’ imprimante?

L’imprimante est généralement caractérisée par les éléments suivants :

· Vitesse d’impression : exprimée en pages par minute (ppm), la vitesse d’impression représente la capacité de l’imprimante à imprimer un grand nombre de pages par minute. Pour les imprimantes couleur, on distingue habituellement la vitesse d’impression en monochrome et en couleur.

· Résolution : exprimée en points par pouces (notés ppp ou dpi, pour dot per inch), la résolution définit la finesse de l’impression. La résolution est parfois différente pour une impression monochrome, couleur ou photo.

· Temps de préchauffage : il représente le temps d’attente nécessaire avant la première impression. En effet une imprimante ne peut pas imprimer « à froid », il lui est nécessaire d’atteindre une certaine température pour fonctionner de manière optimale.

· Mémoire embarquée : il s’agit de la quantité de mémoire permettant à l’imprimante de stocker les travaux d’impression. Plus la quantité de mémoire est élevée, plus la file d’attente des travaux peut être importante.

· Le format de papier : selon leur taille, les imprimantes sont capables d’accueillir différentes taille de documents, généralement au format A4 (21 x 29,7 cm), plus rarement au format A3 (29,7 x 42 cm) et des papier de différent grammages ou avec des fonctionnalités particulières comme, par exemple, du papier pour transfert sur tee-shirt ou du papier vitrail  . Certaines imprimantes permettent également d’imprimer sur d’autres types de support, tels que les CD ou les DVD.

· Alimentation papier : il s’agit du mode de chargement de l’imprimante, caractérisant la façon de laquelle le papier vierge est stocké. Elle a notamment son importance selon l’emplacement prévue pour l’imprimante (un chargement par l’arrière est à proscrire si l’imprimante est collée contre un mur).* Les principaux modes d’alimentation papier sont les suivants :

o L’alimentation par bac (également appelée alimentation par tiroir), utilise une source d’alimentation de papier interne. Sa capacité représente le nombre maximal de feuilles de papier qu’il peut accueillir.

o L’alimentation par plateau est un mode d’alimentation manuel, permettant d’insérer les feuilles par petite quantité (environ une centaine). Le plateau est parfois horizontal, parfois vertical, à l’arrière de l’imprimante.

· Les Cartouches : les cartouches sont rarement standard et dépendent fortement de la marque et du modèle d’imprimante. Ainsi certains constructeurs privilégient des cartouches multicolores, tandis que d’autres proposent des cartouches d’encre séparées. Les cartouches d’encre séparées sont globalement plus économiques car il n’est pas rare qu’une couleur soit plus utilisée que les autres.

Il est intéressant de regarder le coût d’impression à la feuille. La taille de la goutte d’encre a notamment son importance. Plus la goutte d’encre est petite, moins le coût d’impression sera élevé et meilleure sera la qualité d’image. Certaines imprimantes permettent d’obtenir des gouttes de 1 ou 2 pico litre.

·L’ Interface : il s’agit de la connectique de l’imprimante. Les principales interfaces sont les suivantes :

o USB ;

o Parallèle ;

o Réseau : ce type d’interface permet de partager très facilement une imprimante entre plusieurs ordinateurs. Il existe également des imprimantes WiFi, accessibles via un réseau sans fil.

 

Encros ne cite les marques qu’à des fins de compréhension lors de l’usage de ses différents produits, afin de guider l’utilisateur de manière efficace. Les marques appartiennent respectivement à leurs propriétaires et ne peuvent être comparées avec les produits de la marque Encros, ces derniers possédant leurs propres spécificités et exigences techniques.